Ambition, s’implanter à proximité d’un discounter !

Tripler la surface de vente est un projet ambitieux mais qui devrait être rentable.

Madame Céline Thibaud, Déléguée Régionale Pharmathèque en Languedoc Roussillon et donc Perpignan s’est chargée d’accompagner l’acheteur dans ses grandes décisions.

Jacques Nadaud a le goût du risque

Parution Le Moniteur du 25/ 03 /2017

Avoir l’esprit d’entreprise, apporter du piment à son exercice professionnel pour éviter de tomber dans la routine, telles sont les motivations de Jacques Nadaud. A 44 ans, ce pharmacien charentais a décidé de vendre et de se réinstaller, en défiant tous les obstacles.. lire l’article complet

Je n’ai eu l’accord de prêt que grâce à l’appui du cabinet Pharmathèque !

Jacques-Nadaud,-le-gout-du-risque

Pourquoi choisir une officine à coté d’un important concurrent ?

Augmenter la surface de vente pharmacie perpignan

Voir l’article complet ici en pdf

En guise de réponse nous regrouperons ici des éléments qui ont conforté ce choix

  • Véritable coup de coeur pour cet emplacement et cet outil de travail disposant d’un vrai potentiel de développement inexploité
  • Local en rez-de-chaussée d’un bel immeuble dont le cachet est indéniable, l’accessibilité compliquée et la signalétique inexistante : Possibilité de fusionner la pharmacie actuelle avec le local mitoyen vacant et de travailler sur plus de 200 m2 et quasiment autant en réserve (sous-sol).
  • Emplacement idéal sur le quai avec un positionnement leader par rapport au flux de véhicules et de piétons => visibilité à développer
  • Anticipation de la redynamisation du secteur : ouverture prochaine de nouvelles halles alimentaires, élargissement de la zone piétonne, relance de la galerie.
  • Habitude de la concurrence : pas de crainte de la Pharmacie de la Loge puisque l’ancienne pharmacie de notre client se situe à côté d’une Pharmacie Lafayette et qu’elle génère néanmoins une marge tout à fait dans la moyenne => positionnement différenciant d’un discounter
  • Clientèle fidèle à conserver et clientèle de passage à capter par une offre différenciée, élargie et par des services appropriés
  • Possibilité d’augmenter le niveau de rentabilité, notamment la gestion des achats : axe d’amélioration
  • Acquisition d’un outil travail avec un potentiel de développement prometteur pour un investissement de départ faible sur le fonds
  • Face à la concurrence des centre-villes : mise en place d’une politique de prix sur la parapharmacie pour faire entrer le client tout en conservant comme objectif prioritaire le coeur du métier : l’ordonnance, le conseil et le service
  • Recentrage de l’équipe sur du personnel qualifié
  • Formation de l’équipe au conseil en comptoir

 

Celine Thibault du cabinet de transaction de pharmacies pharmatheque

 

 

Enregistrer

Enregistrer