Acheter une Pharmacie avec peu ou pas d’apport

 
L’apport moyen demandé par les banques pour l’acquisition d’une pharmacie est de l’ordre 20%.
Il existe cependant des solutions pour installer un titulaire ayant peu ou insuffisamment d’apport.
 
Il peut être à la hausse ou à la baisse suivant plusieurs paramètres liés à

 1) L’officine elle-même :

 – Le prix de vente de l’officine
– Sa rentabilité
– Son potentiel de développement
mais aussi,

2 ) Au repreneur lui – même :

– Expériences professionnelles probantes
– Projet de développement de l’officine
– Relations particulières avec une banque ou autres partenaires….

Des solutions peuvent permettre de faire accéder à la propriété un titulaire détenant peu ou un apport insuffisant :

– Lui faire consentir par sa famille un prêt familial non remboursable
– Faire consentir à un membre de sa famille ou à un tiers, un prêt à « Obligations convertibles »
– L’associer avec un titulaire investisseur
– Faire consentir au vendeur un « prêt vendeur »
– Associer le jeune titulaire avec le vendeur qui reste minoritaire et réinvestit une partie de son apport.
– Partenariat avec Interfimo , des grossistes ou groupements partenaires tel que Giphar (nous consulter)
Chaque solution doit être adaptée au cas particulier et nécessite une approche technique et maîtrisée par nos soins.
Pour plus d’informations contactez nos experts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *