#Paris Livraison à domicile de médicaments

Extrait de Pourquoi Docteur par Léa Drouelle
Les villes de Paris et de Marseille (voir nos annonces de pharmacie à vendre) lancent deux initiatives favorisant la livraison à domicile de médicaments achetés en ligne sur ordonnance médicale.

La livraison de médicaments en ligne en France prend de l’essor. Dans notre pays, il est interdit de vendre en ligne des traitements prescrits sur ordonnance, à l’exception des pharmacies autorisées à livrer les médicaments à domicile, y compris ceux prescrits sur ordonnance. Jusqu’ici, ce service est plutôt resté anecdotique. Mais deux initiatives récentes lancées en juillet pourraient bien changer la donne.

Livraison 7j/7 et 24h/24 pour les besoins urgents

La première, Pharma Best, est un service proposé par une pharmacie de Marseille en partenariat avec La Poste. La seconde est une start-up qui cible la région parisienne et qui répond au nom de Pharma Express.

Les deux innovations fonctionnent via des applications smartphone qui permettent de scanner l’ordonnance et de l’envoyer aux pharmacies concernées. Une fois l’achat terminé, ce sont les pharmaciens eux-mêmes (et uniquement eux) qui préparent les commandes. Des coursiers prendront ensuite le relais pour livrer les colis aux domiciles des patients.

« Jusqu’à présent il y avait le problème des allers-retours à effectuer avec l’ordonnance papier, ce qui est long et coûteux », a expliqué à l’AFP Jordan Cohen, président de Pharma Express. « Avec Pharma Express, les médicaments seront livrés «  7 jours sur 7 et 24h sur 24h, dans un délai de moins d’une heure », promet ce dernier. L’entreprise parisienne, qui vise en priorité les besoins urgents de médicaments, a annoncé la mise en place d’un partenariat avec SOS Médecin au mois de juillet. Elle prévoit par ailleurs de s’associer à une trentaine de pharmacies indépendantes d’ici l’automne.

De son côté, Pharma Best s’adresse principalement aux personne âgées et à mobilité réduite et offre une livraison effectuée dans l’après-midi ou le matin suivant la commande. D’ici la fin de l’année, son service devrait s’étendre dans 60 officines à travers l’Hexagone.

 « Point de passage obligé »

Un tel mode de prescription permet aux pharmaciens de se mettre au goût du jour et de s’adapter aux nouvelles tendances des consommateurs. L’ordre des pharmaciens voit cependant des limites dans ce type de dispositif, à commencer par la relation de proximité entre le pharmacien et le patient, qui pourrait en pâtir.

« Systématiser la livraison à domicile ne constitue pas une approche satisfaisante. La pharmacie, comme la médecine, est une profession de santé s’appuyant sur un colloque singulier avec le patient », a estimé l’un des responsables Alain Delgutte, interrogé par l’AFP. Vincent Genet, Genet, spécialiste santé du cabinet de conseil Alcimed, estime toutefois que le fait que les pharmacies soient responsables de la préparation des colis permet de conforter « leur rôle de point de passage obligé ».

Ce n’est cependant pas la première fois que la livraison de médicaments à domicile par les pharmacies est expérimentée en France. En effet, La Poste teste depuis plus de trois ans la formule « Proxi Course Santé », un service de portage à domicile destiné aux pharmaciens, utilisé par environ 700 officines.

Une solution contre les déserts médicaux ?

Sur les 22.000 pharmacies de France, le chiffre paraît plus que modeste. Et pour cause, puisque le pharmacien doit se déplacer jusque dans une agence de La Poste pour récupérer la commande de ses patients. La société promet cependant la possibilité pour le pharmacien de commander son colis en ligne « d’ici fin 2017 ». 

La livraison à domicile de médicaments pourrait apparaître comme une solution à long terme pour combler la désertification médicale dans les zones rurales. Mais pour Vincent Genet, la partie est loin d’être gagnée car « le modèle économique tient évidemment mieux dans de grands bassins de population ». 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *